Se lancer un challenge pour un chiffre rond, se prouver qu'on existe le jour J ! Même si mon timing et mon rythme ne sont pas du tout à la hauteur espérée : je l'ai fait. Trois mois d'entraînement intensif pour un semi : sous la pluie, sous la canicule, à 23h comme à 7h, en France comme en Ecosse, 3 entraînements par semaine. Des organisateurs au top, un coach, une co-coureuse et un chéri formidable. J'ai bien de la chance.

Anniv

 Et un gâteau de semi-versaire, pour oublier mon âge.

2018 09 16 Dimanche Foulées Boissy (2)